DIEU A-T-IL LIVRÉ JOB A SATAN ?

Si vous n’avez jamais lu le livre de Job, c’est une excellente occasion de le faire, mais je tiens à vous prévenir : il n’est pas simple... La raison de sa difficulté est due au fait qu’il appartient à un genre littéraire particulier de la Bible : la sagesse hébraïque (c’est la même chose pour Proverbes et l’Ecclésiaste). L’objectif de cet article n’est toutefois pas de vous présenter intégralement le livre de Job, mais de répondre à cette question : Dieu a-t-il livré Job à Satan ? Elle est suscitée par cet inquiétant passage dans Job 2.3-6 :

3 L'Éternel dit à Satan : As-tu remarqué mon serviteur Job ? Il n'y a personne comme lui sur la terre ; c'est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal. Il demeure ferme dans son intégrité, et tu m'excites à le perdre sans motif.

4 Et Satan répondit à l'Éternel : Peau pour peau ! tout ce que possède un homme, il le donne pour sa vie.

5 Mais étends ta main, touche à ses os et à sa chair, et je suis sûr qu'il te maudit en face.

6 L'Éternel dit à Satan : Voici, je te le livre : seulement, épargne sa vie.

C’est évidemment le v.6 qui est à l’origine de notre question. Il semble que nous assistons dans ce texte à un étrange accord entre Dieu et Satan. Ce dernier propose d’affliger à Job une épreuve physique, afin de prouver qu’il n’est pas si attaché que cela à Dieu. Satan croit qu’en soumettant Job à la souffrance, celui-ci ne manquerait pas de maudire Dieu. Et contre toute attente, Dieu accepte : Voici, je te le livre...


Dieu est totalement bon. Satan est totalement mauvais. C'est une profonde révélation, mais quelques-uns en doutent. Ils pensent qu'un Dieu bon fait de mauvaises choses, et que parfois il emploie même le diable pour faire le travail à sa place. Prenez le sujet de la maladie, par exemple. Lorsque nous tombons malades, il est naturel de se demander comment cela a pu se produire alors que nous faisons de notre mieux pour vivre correctement, tant du point de vue naturel que spirituel ?