LES BALISES DE LA ROUTE DE L'ORGUEIL - 2ème PARTIE

Lisons une nouvelle fois le texte qui a introduit la première partie de notre article, 1 P 5.5 : De mêmes, vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens. Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d'humilité ; car Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles (5.5). Gardez toujours présent à l’esprit que Dieu résiste aux orgueilleux. Ecoutez bien ceci : un croyant peut être très pieux, posséder une grande connaissance de la Bible, être engagé dans les différentes activités de son église, donner beaucoup de temps à la prière et au jeûne, mais s’il est orgueilleux, Dieu lui résistera...


Cela signifie qu’il verra peu d’exaucement à ses prières et qu’il y aura une augmentation de problèmes difficiles à résoudre dans sa vie. Il ressentira aussi une insuffisance de faveur dans tout ce qu’il entreprend, et la plupart de ses objectifs seront péniblement atteint ou se solderont par l’échec. Sa vie, d’une manière générale, sera déficitaire. Mais attention ! Je ne suis pas en train de dire que toute souffrance est dû à la présence de l’orgueil dans un cœur. Non, absolument pas ! Il peut y avoir de multiples causes, et il serait sage de demander au Seigneur sa lumière pour les surmonter. Cependant, nous ferions bien de détecter si oui ou non, nous sommes sur la route de l’orgueil, car cela affectera notre vie d’une manière ou d’une autre.

Je vous rappelle la définition que Le Larousse en ligne donne de l’orgueil : il s’agit « d’un sentiment exagéré de sa propre valeur, une estime excessive de soi-même, qui porte à se mettre au-dessus des autres ». Les mots qui lui sont associés sont : arrogance, fierté, vanité et prétention. En lisant ce qui précède, vous avez peut-être envie de me dire : « Oh non, je ne suis pas comme ça, ces termes ne me décrivent pas ! ». Je vous crois. Toutefois, sachez que l’orgueil est très subtil, et qu’il s’infiltre facilement si nous baissons la garde et manquons de vigilance. N'oublions pas que parmi les trois péchés qui mènent le monde, se trouve l’orgueil car 1 Jn 2.16 dit : Tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l'orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.