top of page
logo transparent.png

Renforcez votre Foi et
Surmontez vos Défis !

livre.webp

VOTRE GUIDE POUR UNE VIE SPIRITUELLE EPANOUIE

Découvrez des Solutions Bibliques pour les Jours Difficiles

Dans un monde où l'incertitude et les défis semblent omniprésents, "Équipés pour la Victoire" constitue une source d'inspiration et de force. Ce livre ne se limite pas à une simple lecture, c'est un compagnon de route pour ceux qui cherchent à naviguer avec foi et confiance dans les eaux tumultueuses de la vie.

Points Clés du Livre

 

Une jeune femme tenant délicatement un livre intitulé 'Équipés pour la Victoire' devant so
  • Se Fortifier dans le Seigneur

Apprenez à puiser dans la sagesse intemporelle de la Bible pour trouver la force nécessaire dans les moments de faiblesse. Ce livre vous guide à travers des enseignements bibliques profonds, vous aidant à construire une fondation solide dans votre marche spirituelle.

  • Comprendre la Stratégie de l'Ennemi

Reconnaître les tactiques de l'ennemi est crucial pour toute bataille spirituelle. "Équipés pour la Victoire" vous éclaire sur les stratégies subtiles utilisées par des ennemis invisibles contre votre foi, et vous apprend à les surmonter avec discernement et sagesse.

  • Avoir une Juste Perspective du Combat Spirituel

Cet ouvrage vous offre une perspective équilibrée et réaliste du combat spirituel, tel qu’il se déroule dans les coulisses de l’existence, vous préparant à affronter les défis sans peur ni confusion, mais avec courage et clarté de cœur.

  • Utiliser les Armes Spirituelles de Dieu

Découvrez les outils puissants que Dieu a mis à votre disposition pour la victoire spirituelle. Apprenez à les utiliser efficacement dans votre vie quotidienne, afin de surmonter les obstacles qui se dressent sur votre route et à grandir dans votre foi

  • Un Guide Pratique pour Votre Marche avec Dieu

Avec des conseils pratiques fondés sur la Bible, "Équipés pour la Victoire" est plus qu'un livre - c'est un guide pour une vie chrétienne épanouie. Que vous soyez un nouveau croyant ou un chrétien expérimenté, ce livre est essentiel pour tous ceux qui cherchent à s’établir dans la victoire pendant leur voyage spirituel.

Les différents chapitres

machine à écrire

Préface

Image de Simone Secci

Que faire dans les Mauvais Jours ?

Image de Jack Sharp

Fortifiez-vous dans le Seigneur

Échecs

Comprendre la stratégie de l’ennemi

Image de Nathan Dumlao

Avoir une juste perspective du combat

ceinture.webp

La ceinture de la vérité

cuirasse.webp

La cuirasse de la justice

chaussure.webp

Les chaussures de l’évangile

bouclier.webp

Le bouclier de la foi

casque.webp

Le casque du salut

épee.webp

L’épée de l’esprit

Image de Aaron Burden

Epilogue

Extraits du livre :

Lire la Préface

" Seriez-vous étonné si je vous disais que j'ai entendu Dieu me parler ? Bien sûr, mon expérience n'a pas été aussi spectaculaire que celle de Moïse au sommet du Mont Sinaï, là où plus de deux millions d'hébreux ont entendu de façon audible la voix de Dieu. La mienne a été plus discrète et plus intime, mais elle n'en fut pas moins réelle pour moi. Cela s’est passé alors que je lisais tranquillement la Bible. Ce jour-là j’ai compris une vérité que tout croyant devrait intégrer le plus tôt possible dans sa vie spirituelle. Permettez-moi de partager avec vous non seulement mon expérience, mais également les enseignements qui en découlent. La narration de mon expérience ne prendra que quelques lignes, et je la présenterai dans le premier chapitre. Toutefois, je vous montrerai ensuite comment j'ai compris un concept d'une importance cruciale pour toute personne cherchant à vivre avec Dieu au quotidien. Ainsi, les dix chapitres qui suivent vous mèneront à travers l'étude d'un des textes les plus incroyables du Nouveau Testament, car il concerne la guerre spirituelle à laquelle nous sommes tous confrontés en tant que croyants, que nous en soyons ou non conscients. Cette bataille est une réalité incontestable, d’où la nécessité de savoir comment y faire face. Nous ne sommes pas démunis de ressources, car Dieu nous a pourvus d’une puissante armure. Il nous revient de connaître la nature de cet équipement et comment l’utiliser. Tel est l’objet de cet humble ouvrage. Je prie pour que vous soyez encouragés et fortifiés dans votre être intérieur, afin de pouvoir mener le combat contre l’ennemi de votre âme, sachant que vous êtes équipés pour la victoire."

Lire le Chapitre 1

"QUE FAIRE DANS LES MAUVAIS JOURS ?"

Il y a peu de temps, alors que je lisais ma Bible, j'ai dit à Dieu : « Seigneur, aide-moi à toujours être au sommet et à marcher dans la victoire ». Alors que je poursuivais ma lecture, j’ai commencé à prendre conscience que c’est une illusion de vouloir toujours vivre au sommet. Dieu m’a montré que je ne peux pas être constamment au top de ma forme, car il y a des jours difficiles. Or, dans les jours difficiles, mes pensées et mes émotions seront ébranlées, et il me faut apprendre à réagir selon sa parole et à compter sur sa fidélité pour surmonter les difficultés. C’est à ce moment précis que Dieu m'a rappelé que le grand apôtre Paul, comme tous les croyants, avait également connu des jours difficiles qui avaient quelque peu ébranlé son âme. Le Seigneur avait même dû l'encourager d'une manière particulière. Deux passages de l'Écriture me sont alors revenus en mémoire. Le premier se trouve dans Actes 18.9-11 : 9 Le Seigneur dit à Paul en vision pendant la nuit : Ne crains point ; mais parle, et ne te tais point, 10 Car je suis avec toi, et personne ne mettra la main sur toi pour te faire du mal : parle, car j'ai un peuple nombreux dans cette ville. 11 Il y demeura un an et six mois, enseignant parmi les Corinthiens la parole de Dieu. Dans ce texte, l'apôtre Paul exerce son ministère à Corinthe, mais doit affronter une vive opposition de la part des juifs (v. 6). Il semble que cette situation ait engendré chez lui une certaine appréhension, car bien qu'apôtre, il n'en demeurait pas moins un être humain. C'est alors que le Seigneur est venu le réconforter et l'encourager en lui promettant sa protection. Cela m’est apparu avec une grande clarté : même Paul, malgré sa stature apostolique, n'était pas constamment « au sommet » et avait besoin d'aide pour poursuivre sa mission. Comme chacun d’entre nous, Paul devait faire face à des jours difficiles. C'est ce qui m’amène au second texte, et vous conviendrez avec moi qu'il prend tout son sens ici. Il s'agit d'Éphésiens 6.13 où Paul déclare : C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Mes amis, il est indéniable qu'il y a des moments difficiles, que l’apôtre qualifie de mauvais jour ! Ce sont ces jours où tout semble aller de travers, où l'on aurait mieux fait de rester au lit en refusant toute interaction et tout engagement. Il est fort probable que vous ayez déjà vécu ce genre de journée. Et lorsque survient le mauvais jour, il est difficile de rester au top, n'est-ce pas ? Vivre constamment au sommet est donc réellement une illusion. Les moments difficiles sont inévitables, car tôt ou tard nous y sommes tous confrontés. C'est ce que nous pouvons appeler « le principe de la réalité ». Même si nous prions avec ferveur, le mauvais jour finit par arriver, nous ne pouvons rien y faire… Mais est-ce vraiment exact de dire que nous ne pouvons rien y faire ? En réalité, nous pouvons faire de telle sorte pour que le mauvais jour ne nous terrasse pas, mais que nous en sortions vainqueurs. Nous ne pouvons pas empêcher qu’il survienne, mais nous pouvons nous préparer à l'affronter. Regardons à nouveau ce que Paul dit dans Éphésiens 6.13 : C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Il y a plusieurs vérités que je souhaiterais souligner à partir de ce verset. Premièrement, comme je l'ai mentionné précédemment, il est inévitable de rencontrer des moments difficiles. Le mot grec traduit par « jour » dans notre verset signifie « l'intervalle entre le lever et le coucher du soleil », ce qui correspond à une journée ordinaire comme nous en vivons tous régulièrement. Il est aussi utilisé pour désigner une période déterminée en étant parfois traduit par « temps » comme dans Hébreux 1.2 : Dieu, qui a parlé jadis à nos pères par les prophètes, nous a parlé dans ces derniers temps par le Fils. Que ce soit une seule journée de vingt-quatre heures ou une période de plusieurs jours, le fait est que nous pouvons vivre des moments difficiles. Le terme grec traduit par « mauvais » renvoie à ce qui est « stressant, périlleux et source de souffrance physique ou morale ». Paul fait donc référence à des circonstances éprouvantes, qui peuvent affecter tant le corps que l'âme. Il est nécessaire de se mettre d’accord sur un point : la foi en Jésus et la certitude de la vie éternelle, n’exemptent aucun croyant de la souffrance. J’espère que personne n’est assez crédule pour le penser, mais il est quand même important de le rappeler. Deuxièmement, il y a une origine spirituelle au mauvais jour que nous rencontrons. Cette origine est évoquée dans les deux premiers mots de notre texte : « C'est pourquoi ». Dans l'original, ils correspondent à une expression que nous pourrions traduire plus littéralement par : « la raison pour laquelle les choses sont ainsi «. Cela renvoie donc à ce qui précède. En d’autres mots, Paul affirme que ce qu'il vient d'écrire explique l’apparition des moments difficiles. Mais qu’a-t-il dit exactement ? Pour le savoir, il suffit de lire le verset précédent (v.12) : Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. Paul affirme clairement que nous sommes confrontés à un conflit qui dépasse largement la dimension humaine, car nous sommes appelés à combattre des entités malveillantes et invisibles qui appartiennent à un autre monde. Ainsi, il ressort que la cause profonde des moments difficiles que nous rencontrons est d'ordre spirituel. Si la manifestation se produit dans la sphère visible et naturelle de la vie quotidienne, l’origine se situe dans la sphère spirituelle et invisible. Troisièmement, pour affronter des ennemis invisibles de manière efficace, il est crucial d'être adéquatement équipé. Comme nous sommes engagés dans une véritable guerre spirituelle, Paul nous exhorte à « prendre toutes les armes de Dieu » (v.13). Bien sûr, il ne s'agit pas d'armes matérielles, comme cela peut être le cas dans le domaine physique. Puisque nos ennemis sont spirituels, nos armes doivent également être spirituelles. Il est important de se rappeler que ce qui est spirituel ne peut être combattu par ce qui est psychique ou physique. Ainsi, lorsque nous sommes confrontés à des mauvais jour, sachant que ce sont des ennemis spirituels qui se cachent derrière, il est capital d'être armés de manière appropriée. La bonne nouvelle est que nous avons accès à des ressources divines pour nous aider à surmonter ces moments difficiles. Il est dans notre intérêt de ne pas nous en priver. Quatrièmement, Il convient de souligner que connaître qui est notre ennemi et d’être équipé pour le combattre ne suffit pas, il est également essentiel d'adopter la bonne stratégie, comme le suggère l'expression « afin de... » (v.13). Autrement dit, il est important de connaître la stratégie appropriée, c’est-à-dire de savoir comment procéder pour livrer bataille contre des ennemis invisibles. Cette notion de stratégie est chère à Paul, comme en témoigne ses paroles dans 1 Corinthiens 9.24-26 : 24 Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu'un seul remporte le prix ? Courez de manière à le remporter. 25 Tous ceux qui combattent s'imposent toute espèce d'abstinences et ils le font pour obtenir une couronne corruptible ; mais nous, faisons-le pour une couronne incorruptible. 26 Moi donc, je cours, non pas comme à l'aventure ; je frappe, non pas comme battant l'air. Remarquons tout d'abord la fin du v.24 : Courez de manière à le remporter. Cela signifie qu’il ne suffit pas d'être présent sur la ligne de départ d’une course, il faut aussi appliquer la bonne méthode pour remporter la victoire. Au v.25, Paul évoque les lutteurs qui, pour remporter leur combat, doivent adopter la bonne stratégie, laquelle passe nécessairement par diverses abstinences et des entraînements bien ciblés. Finalement, Paul résume l'ensemble au verset 26 en nous laissant cette célèbre formule : « je cours, non pas comme à l'aventure ; je frappe, non pas comme battant l'air ». Ce qui revient à dire : je m'efforce d'adopter la meilleure stratégie pour exercer mon ministère. L’apôtre affirme ne pas agir au hasard. Il sait exactement quoi faire, et surtout comment le faire, afin d'optimiser son action. Dans Éphésiens 6.13, il suit le même schéma. Découvrons maintenant quelle est cette stratégie. Cela nous amène à notre cinquième point, où nous découvrons que plus de la moitié du verset treize dévoile la stratégie que Paul nous demande d'adopter. L'apôtre dit : « afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté ». Cette stratégie est contenue dans trois verbes dont voici l'ordre exact : surmonter, tenir et résister. Attention, il ne faut pas inverser l’ordre ! Quand le mauvais jour survient, nous devons accomplir ces trois actions dans cet ordre précis : 1) surmonter, 2) tenir et 3) résister. Je vous invite à les examiner brièvement avec moi. Surmonter Paul affirme que nous devons « résister...et tenir...après avoir tout surmonté », ce qui indique clairement que la première étape consiste à surmonter l'attaque des entités invisibles qui nous affligent et sont responsables des mauvais jour. Le verbe grec traduit par « surmonté » signifie « accomplir, provoquer, réaliser et façonner », et sert à souligner la nécessité d'actions concrètes pour obtenir un résultat positif. « Surmonter une attaque » n’implique pas l'absence d’attaque, mais plutôt une réponse active et déterminée face à elle, en refusant la défaite. Et comment refusons-nous la défaite ? Nous la refusons en nous appuyant sur la victoire remportée par Jésus pour nous à la croix. C’est pourquoi Paul déclare dans Romain 8.37 : Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. De quelles choses parle-t-il ? Il les énumère dans le verset 35 : la tribulation, l'angoisse, la persécution, la faim, la nudité, le péril et l’épée. Autrement dit, toutes sortes de problèmes et de dangers. Paul affirme que nous sommes plus que vainqueurs sur toutes ces choses grâce à la victoire de Jésus. C'est une expression intéressante. Paul ne nous qualifie pas seulement de vainqueurs, mais de plus que vainqueurs. Pourquoi parle-t-il ainsi ? Parce qu’en réalité, nous ne sommes pas ceux qui mènent le combat, c'est Jésus qui l'a mené pour nous en mourant et en ressuscitant, raison pour laquelle Paul ajoute « par celui qui nous a aimés ». En d’autres mots, nous ne sommes pas vainqueurs par nos propres forces, mais grâce à l'amour que Christ a manifesté en donnant sa vie sur la croix. C’est cela la grâce : par le sacrifice de Jésus, Dieu nous accorde une faveur que nous ne méritons pas. Et pour quelle raison nous l’accorde-t-il ? Parce que l'amour de Christ s'est manifesté pour nous sur la croix. C'est pourquoi, juste après avoir affirmé que nous sommes plus que vainqueurs, Paul ajoute cette déclaration dans les versets 38-39 : 38 Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, 39 ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur. Sachez qu’aucune force infernale ne peut vous priver de l'amour de Dieu et de la victoire de Christ. Ainsi, vous surmontez le mauvais jour en refusant la défaite. Par exemple, vous pouvez être confronté à une épreuve soudaine et inattendue, que ce soit dans votre santé, vos finances ou vos relations. Surmonter cette épreuve signifie que vous ne cédez pas au découragement, à la colère ou à la dépression. Bien sûr, vous ressentez de la souffrance, vos pensées et vos émotions sont mises à rude épreuve, mais vous refusez d'être terrassé et de vous laisser aller. Vous réagissez avec foi, vous faîtes confiance au Seigneur, vous priez en vous reposant sur l'amour de Christ pour vous, tout en cherchant des solutions. Ensuite, vous vous efforcez de résoudre la difficulté avec patience et endurance. Vous surmontez l'attaque, même si tous les problèmes ne sont pas résolus immédiatement. Vous adoptez ce que j'appelle « une position de défense victorieuse », en vous attendant à une disparition complète du mauvais jour qui ne peut résister à l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ. Tenir Il est important d'aborder cette seconde étape avec une grande vigilance. Ayant triomphé de l'attaque frontale des forces des ténèbres, la victoire commence à tracer son chemin dans votre vie et vous voyez les choses s'améliorer de plus en plus. Toutefois, il ne faut pas se laisser aller, car le combat continue. Il vous incombe alors de tenir fermement votre position de défense victorieuse. Cette expression (tenir ferme) correspond à la traduction d'un unique mot grec, « Histemi », qui signifie «se tenir debout, maintenir et rendre ferme ». Selon la Bible Nouvelle Français Courant, cette partie d'Éphésiens 6.13 se traduit ainsi : « Vous tiendrez encore fermement votre position ». Par conséquent, il est impératif de persévérer et de ne pas se relâcher, comme l'indique Hébreux 6.11-12 : 11 Nous désirons que chacun de vous montre le même zèle pour conserver jusqu'à la fin une pleine espérance, 12 en sorte que vous ne vous relâchiez point, et que vous imitiez ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses. Je tiens à souligner que la foi et la persévérance sont deux notions étroitement liées dans le cadre du combat spirituel. En effet, la persévérance dont il est question ici désigne la patience qui, comme on le sait, est la sœur jumelle de la foi. Lorsque vos pensées et vos émotions se soulèvent contre vous, il est crucial de demeurer calme et de prendre la décision d'être patient, car vous possédez en vous le fruit de l'Esprit, selon Galates 5.22 : Mais le fruit de l'Esprit, c'est...la patience. Donc, vous disposez de cette patience en vous et il est essentiel d'en tirer parti. Il est important de comprendre que vous êtes sous la grâce et non sous la loi. La grâce a déjà produit le fruit de la patience en vous, même si vous n'en êtes pas forcément conscient. En réalité, vous possédez un trésor de patience dans votre être intérieur, grâce à votre esprit régénéré. Par conséquent, il est essentiel de vous laisser guider par votre esprit plutôt que par vos pensées et vos émotions qui ont souvent du mal à garder leur équilibre en période d'épreuve. Dans le mauvais jour, il est inévitable que vous ressentiez de la souffrance. Cependant, soyez assuré que Dieu vous accordera sa grâce et sa miséricorde, et qu'il vous donnera la force nécessaire pour surmonter ces épreuves. C’est ce que Paul affirme dans 1 Corinthiens 10.13 : Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter. Le mot « tentation » dans le texte grec signifie « expérience et épreuve ». Si vous êtes un enfant de Dieu, il est fidèle et ne permettra pas que vous soyez éprouvé « au-delà de vos forces » ou «au-delà de ce que vous êtes capable », comme le dit la Bible King James Français. C'est pourquoi toute épreuve survient avec le moyen d'en sortir. Croyez et tenez bon, car la victoire est au bout de votre persévérance. Voilà une bonne prière à faire quand arrive le mauvais jour : « Seigneur, tu es fidèle et tu m’aimes d’un amour infini ! Cette épreuve, n’est pas au-dessus de mes forces. Par ta grâce je suis plus que vainqueur, car tu as déjà pourvu au moyen d’en sortir. Qu’il me soit fait selon ta parole Seigneur. Je te demande sagesse, persévérance et victoire au Nom de Jésus ! Amen ! » Vous persistez dans votre position de défense victorieuse, non pas grâce à votre propre force, mais parce que « celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde » (1 Jean 4.4). Votre regard reste fixé sur Jésus, votre cœur est rempli d’une méditation constante sur son amour, et vous demeurez fermes. Pour finir, considérons le troisième verbe : Résister Voici la troisième étape, celle qui se trouve au cœur de la stratégie gagnante, car Paul écrit « afin de pouvoir résister dans le mauvais jour «. Que veut-il dire ? Nous devons prendre en compte les deux verbes qui sont utilisés ici. Le premier, c'est « pouvoir ». Le terme grec utilisé signifie « être capable par permission », ce qui désigne une force qui ne nous est pas inhérente, mais qui provient d’une autre source. Nous comprenons qu'il s'agit de la force de Dieu, car c'est lui qui nous rend capable. Notons que Paul ne dit pas « afin de résister », mais « afin de pouvoir résister ». Cela montre bien que le secours de Dieu nous est indispensable dans le conflit spirituel qui nous oppose à des ennemis invisibles. Notre sagesse et notre intelligence naturelles ne suffisent pas, ni non plus notre cursus universitaire, nos diplômes ou notre expérience professionnelle. Je le répète : ce qui est spirituel ne peut être combattu que par ce qui est spirituel. Le second verbe, c'est bien sûr « résister ». En grec, il est très proche de celui que nous venons d'examiner : tenir ferme (Histemi) car il est la traduction de « Anthistemi ». Souvenez-vous : « Histemi » signifie « Se tenir debout, maintenir et rendre ferme «. On y a ajouté le préfixe « anti » qui signifie « à la place de, contre et opposé à ». Le verbe « Anthistemi », ou résister, désigne donc « la position contraire que l'on prend et que l'on maintient fermement pour s'opposer à quelque chose ». Si l'expression « tenir ferme » évoque la position défensive victorieuse que l’on adopte quand surgit le mauvais jour, « résister » fait référence à la position offensive victorieuse dans laquelle on s'engage pour vaincre les forces spirituelles antagonistes. Pour être plus clair : la victoire dans le combat spirituel requiert une défense et une attaque active de notre part ! Tel est le message de Paul dans Éphésiens 6.10-18. Par conséquent, que faire dans les mauvais jour ? C'est simple : mettre en pratique les instructions de l'apôtre Paul dans ce magnifique passage de l'Écriture. C’est justement ce que je vous propose d’examiner dans les prochains chapitres. Permettez-moi de partager avec vous non seulement mon expérience, mais également les enseignements qui en découlent. La narration de mon expérience ne prendra que quelques lignes, et je la présenterai dans le premier chapitre. Toutefois, je vous montrerai ensuite comment j'ai compris un concept d'une importance cruciale pour toute personne cherchant à vivre avec Dieu au quotidien. Ainsi, les dix chapitres qui suivent vous mèneront à travers l'étude d'un des textes les plus incroyables du Nouveau Testament, car il concerne la guerre spirituelle à laquelle nous sommes tous confrontés en tant que croyants, que nous en soyons ou non conscients. Cette bataille est une réalité incontestable, d’où la nécessité de savoir comment y faire face. Nous ne sommes pas démunis de ressources, car Dieu nous a pourvus d’une puissante armure. Il nous revient de connaître la nature de cet équipement et comment l’utiliser. Tel est l’objet de cet humble ouvrage. Je prie pour que vous soyez encouragés et fortifiés dans votre être intérieur, afin de pouvoir mener le combat contre l’ennemi de votre âme, sachant que vous êtes équipés pour la victoire."

Commander votre exemplaire

livre 3d.png

Cliquez ici pour acheter la "version broché" sur Amazon

Vous préférez la version numérique, cliquez ici le PDF

À Propos de l'Auteur

Eric Babef

Pasteur d’église pendant plusieurs années, Eric Babef se consacre aujourd’hui à l’enseignement de la Bible, afin d’en favoriser la compréhension et la mise en pratique.

"Equipés pour la victoire est un guide pratique qui vous révèlera l'attitude à adopter pour surmonter les moments difficiles. Grâce à des conseils pratiques fondés sur la Bible, cet ouvrage vous aidera à grandir spirituellement et à vous épanouir dans votre marche avec Dieu."

Transformez votre Vie Spirituelle Aujourd'hui !.webp

F.A.Q

  • Comment puis-je acheter le livre ?

    • Le livre est disponible en version eBook sur notre site et en version broché sur Amazon.

  • Y a-t-il une version audio disponible ?

    • Pas encore, mais nous y travaillons !

bottom of page