top of page

LE MONDE SPIRITUEL INVISIBLE - 3ème Partie

Nous continuons notre exploration du monde spirituel invisible, et nous répondons toujours à la seconde question : De quoi se compose le monde spirituel invisible ? Dans le précédent article nous nous sommes penchés sur les entités divines qui composent la sphère spirituelle, mais elle ne sont pas les seules...

Eh oui, il faut faire face à la vérité : dans le monde spirituel, tout autour de nous, il n’y a pas que des bons esprits il y en a aussi de mauvais. Et comme les anges, ils font partie de l’armée des cieux. Je vous invite à lire quelques passages de la Bible pour découvrir ces mauvais esprits. En fait, nous allons fractionner un même chapitre pour illustrer notre propos. Nous commençons avec 1 R 22.1-5 :

1 On resta trois ans sans qu'il y eût guerre entre la Syrie et Israël.

2 La troisième année, Josaphat, roi de Juda, descendit auprès du roi d'Israël.

3 Le roi d'Israël dit à ses serviteurs : Savez-vous que Ramoth en Galaad est à nous ? Et nous ne nous inquiétons pas de la reprendre des mains du roi de Syrie !

4 Et il dit à Josaphat : Veux-tu venir avec moi attaquer Ramoth en Galaad ? Josaphat répondit au roi d'Israël : Nous irons, moi comme toi, mon peuple comme ton peuple, mes chevaux comme tes chevaux.

5 Puis Josaphat dit au roi d'Israël : Consulte maintenant, je te prie, la parole de l'Éternel.


Pour situer le contexte de notre récit, voici ce qui se passe : Josaphat, le roi de Juda, accepte d’aider Achab, le roi d’Israël, à combattre la Syrie. En raison de sa piété, Josaphat voulait que l’on consulte un prophète pour s’assurer que leur décision d’attaquer les Syriens était validée par Dieu. Lisons maintenant 1 R 22.6-7 :

6 Le roi d'Israël assembla les prophètes, au nombre d'environ quatre cents, et leur dit : Irai-je attaquer Ramoth en Galaad, ou dois-je y renoncer ? Et ils répondirent : Monte, et le Seigneur la livrera entre les mains du roi.

7 Mais Josaphat dit : N'y a-t-il plus ici aucun prophète de l'Éternel, par qui nous puissions le consulter ?


Achab fait appel à 400 faux-prophètes qui étaient chargés d’aller toujours dans le sens de ses décisions. C’est ainsi qu’ils prédisent un total succès du projet militaire, mais cela ne tranquillise pas Josaphat qui demande à entendre un autre prophète. Nous voyons la réponse du roi Achab dans 1 R 22.8-9 :

8 Le roi d'Israël répondit à Josaphat : Il y a encore un homme par qui l'on pourrait consulter l'Éternel ; mais je le hais, car il ne me prophétise rien de bon, il ne prophétise que du mal : c'est Michée, fils de Jimla. Et Josaphat dit : Que le roi ne parle pas ainsi !

9 Alors le roi d'Israël appela un eunuque, et dit : Fais venir de suite Michée, fils de Jimla.


Achab reconnait qu’il y a un autre prophète, mais contrairement aux 400 faux-prophètes, il n’annonce jamais rein de bon. Il accepte cependant de le faire venir sur la demande de Josaphat. Je vous invite à lire 1 R 22.10-23 que nous n’allons pas reproduire ici en raison de sa longueur, mais voici ce qui se passe.


Michée est amené devant les deux rois et reçoit l’ordre de confirmer les prédictions des 400 faux-prophètes. C’est ce qu’il fait mais d’une façon qui ne convainc pas Achab qui le somme de dire la vérité. Alors Michée décide de dire ce qu’il a vu et entendu dans le monde spirituel. Il décrit la scène en indiquant comment l’armée des cieux se tient devant Dieu et qu’un esprit de séduction déclare qu’il se servira des 400 faux-prophètes pour tromper Achab. Regardons seulement les v.22-23 :

22 Je sortirai, répondit-il, et je serai un esprit de mensonge dans la bouche de tous ses prophètes. L’Eternel dit : Tu le séduiras, et tu en viendras à bout ; sors, et fais ainsi !

23 Et maintenant, voici, l’Eternel a mis un esprit de mensonge dans la bouche de tous tes prophètes qui sont là. Et l’Eternel a prononcé du mal contre toi.


Ce texte pose problème, car il semble que Dieu commissionne un esprit mauvais d’accomplir une mission de jugement envers un roi impie. Le problème est à moitié réglé lorsqu’on réalise que c’est exactement ce qui se passe : Dieu envoie un esprit de mensonge pour précipiter la chute d’un homme !

Reste maintenant à régler la seconde moitié du problème : Comment Dieu peut-il commissionner un esprit mauvais pour l’accomplissement d’une mission ? Mais il y a une autre question à laquelle nous devons répondre avant : Comment un esprit de mensonge peut-il se tenir parmi l’armée des cieux devant Dieu ?


Savez-vous qu’il y a d’autres passages dans la Bible qui montrent que même satan pouvait se présenter devant Dieu au milieu des fils de Dieu (Cf. Job 1.6-7) et qu’il lui était possible d’accuser les serviteurs de Dieu (Cf. Za 3.1). C’est incroyable, n’est-ce pas ? Alors, comment expliquer ce détail troublant ? Un texte du Nouveau Testament pourrait nous éclairer sur cette question. Regardez ce que dit Ap 12.7-10 :

7 Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent,

8 mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel.

9 Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.

10 Et j'entendis dans le ciel une voix forte qui disait : Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l'autorité de son Christ ; car il a été précipité, l'accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit.


Il est question ici de la future guerre que l’archange Michel mènera contre satan et ses anges. Ces derniers seront vaincus et seront précipités du ciel sur terre. Cela se passera probablement pendant la grande tribulation. Mais la question à se poser est : de quel ciel s’agit-il ?


Etant donné qu’il ne peut pas y avoir de guerre dans le ciel de Dieu, donc ce n’est pas du troisième ciel dont il s’agit, mais du second ciel, là où se trouve le quartier général de satan, et que la Bible nomme les lieux célestes (Ep 6.12). D’ailleurs, puisque satan sera expulsé du second ciel, il se vengera sur la terre pour y avoir été précipité. C’est ce que semble indiquer Ap 12.12 : C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer ! car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps.


Mais ce qui est intéressant de noter, c’est la deuxième partie du v.10 : …car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit. Ici, nous retrouvons satan dans son rôle d’accusateur des croyants, car il est « celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit ». Donc, ce qui se passait du temps de Job et du prophète Zacharie, semble perdurer jusqu’à la grande tribulation, dans un futur que nous ignorons.


Si nous mettons tous ces textes côte à côte, ne pourrions-nous pas dire que la comparution de l’armée des cieux et l’accusation de satan devant Dieu, se produisent dans le deuxième ciel, lorsque Dieu, dans sa souveraineté, apparaît devant les mauvais esprits sur lesquels il exerce une autorité absolue ?

Cela me permet de vous dire que rien, absolument rien en se produit en dehors de la présence de Dieu. Dieu ne peut-il pas siéger royalement sur son trône partout où il le veut et réclamer que les esprits qui se sont rebellés contre lui comparaissent en sa présence ? Rien ne l’en empêche. Dieu est le souverain maître de tout ce qui existe et rien ne résiste à sa volonté.


Pour résumer la réponse à cette question, il est possible que l’armée des cieux dont parle 1 R 22.19 : Et Michée dit : Ecoute donc la parole de l’Eternel ! J’ai vu l’Eternel assis sur son trône, et toute l’armée des cieux se tenant auprès de lui, à sa droite et à sa gauche, eh bien il se peut que cette armée soit la partie ou section démoniaque de tous les esprits qu’il avait créés au commencement.


Il faut ajouter que Dieu n’a pas créé les esprit mauvais, que l’on appelle aussi démons, car tout ce que Dieu crée est parfait, mais ils le sont devenus en suivant satan dans sa rébellion. Il y a certaines spéculations en la matière, qui s’appuient sur des textes comme Es 14.4-15 (la sentence contre le roi de Babylone) et Ez 28.12-19 (la complainte sur le roi de Tyr) pour faire allusion à la chute originelle de satan. Même s’il n’y a pas de certitude sur le sujet, car aucun texte du Nouveau Testament ne le confirme, il est probable que ces deux passages des prophètes parlent bien de la chute de lucifer, donc du moment ou les esprits, créés purs à l’origine, sont devenus des démons.


Certains ont vu dans Ap 12.4 une allusion au nombre d’anges qui sont tombés avec satan, mais il semble plus probable que ce verset décrit un évènement futur, ce qui rendrait impossible d’y voir le moment où des esprits créés parfaits à l’origine, deviennent des démons.


Concernant l’origine des démons, plusieurs théories circulent depuis des siècles, parmi lesquelles nous pouvons citer celles qui prétendent que les démons sont :

1) Les esprits des personnes méchantes qui sont décédées.

2)Les esprits des créatures provenant d’une race pré-adamique.

3)Les anges déchus qui ne sont pas encore dans l’abîme.

Il est difficile de se prononcer en la matière. Personnellement, je m’intéresse au sujet depuis plus d’une décennie, et même si j’ai un penchant pour la seconde théorie, je ne suis pas encore parvenu à une certitude satisfaisante. La question reste donc ouverte...


Mais revenons à la seconde moitié de notre problème, à savoir : Comment Dieu peut-il commissionner un esprit mauvais pour l’accomplissement d’une mission ? La seule réponse plausible est que Dieu agit comme il l’a décidé selon sa sagesse et sa souveraineté. Plus tôt nous intégrerons cette vérité, plus vite nous nous épargnerons des questions inutiles, car elles resteront sans réponses dans notre dimension présente. Les versets suivants devraient nous y aider :

Es 45.7 : Je forme la lumière, et je crée les ténèbres, Je donne la prospérité, et je crée l’adversité ; Moi, l’Eternel, je fais toutes ces choses.

Pro 16.4 : L’Eternel a tout fait pour un but, Même le méchant pour le jour du malheur.


Et si l’idée nous venait de vouloir demander à Dieu des comptes, avec l’esprit de contestation qui caractérise notre société, voici ce que le Seigneur répond dans Ro 9.20-21 :

20 O homme, toi plutôt, qui es-tu pour contester avec Dieu ? Le vase d’argile dira-t-il à celui qui l’a formé : Pourquoi m’as-tu fait ainsi ?

21 Le potier n’est-il pas maître de l’argile, pour faire avec la même masse un vase d’honneur et un vase d’un usage vil ?


Il faudrait noter que ce que Dieu permet qu’il arrive à un souverain impie pour lequel l’heure du jugement avait sonné (dans Ro 9.15-21 il est question du pharaon de l’Exode), il le fera sur une plus large échelle lorsqu’apparaîtra l’antichrist selon 2 Th 2.9-12 : une puissance d’égarement sera autorisée par Dieu envers ceux qui refusent la vérité.


Comme pour les anges, nous nous limiterons à parler de l’activité des démons qui peuvent nous concerner sur terre. C’est la raison pour laquelle nous n’avons pas abordé la personne et les activités de satan, car, même s’il fait partie du monde spirituel, il n’est pas en contact direct avec nous. Intéressons-nous uniquement aux esprits qui rôdent autour de nous, de la part de satan bien sûr.


Les démons sont les ennemis jurés de l’humanité. Ils agissent sous les ordres de satan pour détruire l’humanité. Etant donné qu’ils sont dans le premier ciel du monde spirituel, ils sont partout sur la terre. Il est donc important que nous sachions comment ils opèrent. Nous allons dresser une liste non exhaustive de leurs caractéristiques. Je vous laisse lire les textes correspondant aux références entre parenthèse.

- Les démons sont des créatures spirituelles, donc ils ne possèdent pas de corps physiques, mais ils sont bien réels quoiqu’invisibles (Mt 8.16 ; Lu 24.39).

- Ils ne sont pas omniprésents et ne peuvent donc pas être à plus d’un endroit en même temps. Ils semblent même qu’ils soient confinés à une région, et tiennent à y rester par tous les moyens (Lu 8.31-33 ; Mt 12.43-45).

- Ils ne sont pas omniscients et ne connaissent pas nos pensées comme Dieu. Ils ont seulement une bonne connaissance de notre fonctionnement en raison de leur observation de l’humanité déchue, mais ils ne peuvent lire dans nos pensées, car ce pouvoir n’est détenu que par Dieu seul (Ps 139.2 ; Es 66.18 ; 1 Co 2.11). Lisez cette dernière référence dans la version d’Alfred Kuen :

1 Co 2.11 (PVV) : Qui peut savoir ce qui se passe dans un homme ? » Ce qu’il pense en son for intérieur ? Personne, si ce n’est l’esprit de cet homme. De même, nul ne peut connaître ce qui est en Dieu (ses pensées, ses desseins), si ce n’est l’Esprit de Dieu.


Ces trois caractéristiques sont déjà frappantes, et il est bon de les connaître. Mais ce ne sont pas les seules, il y en a d’autres. Nous les découvrirons dans le prochain article. En attendant, gardez vos yeux fixés sur Jésus le grand vainqueur.


A bientôt...



Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page