DISCIPLINE DE LA PIÉTÉ - 1ère PARTIE

Dernière mise à jour : 25 avr. 2021

Je vous invite à lire avec moi dans 1 Ti 4.8 où l’apôtre Paul écrit ces paroles tellement importantes en ces temps troublés que nous sommes en train de vivre : Exerce-toi à la piété ; car l’exercice corporel est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout : elle a la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir.


Dans ce verset, Paul nous exhorte à l’exercice, mais il en précise la nature : Exerce-toi à la piété. Il ne nie pas l’utilité de l’exercice corporel, c’est-à-dire du sport, mais il fait une mise en garde : l’utilité du sport est de courte durée, car elle dépend de nos capacités physiques qui diminuent avec l’âge, tandis que la piété est utile pour la vie présente, ainsi que pour la vie future dans l’éternité.


En d’autres mots : si utile que puisse être le sport, la piété l’est davantage, et nous ne devrions pas la négliger... Attention, je ne suis pas entrain de dire de ne plus faire de sport, je dis juste que la piété est plus importante ! Bien évidemment, prenez soin de votre corps en lui réservant du temps pour l’exercice physique, tout comme vous veillez à le nourrir correctement, mais sachez mettre les choses à leur place. Respectez l’ordre des priorités : la piété doit être en première position, ensuite vient le reste.


Quand Paul parle d’exercice, il utilise le mot grec qui désigne la discipline et les efforts que fournit un athlète dans sa préparation en vue d’une compétition. Ce mot grec a donné en français « Gymnase » et « Gymnastique », ce qui indique la nécessité de la discipline que nous devons fournir dans notre marche avec Christ. D’ailleurs, qu’est-ce qu’un véritable chrétien, si ce n’est un disciple de Jésus ? Or, qui dit disciple, dit discipline. Un vrai disciple est soumis à la discipline de son maître, nous sommes bien d’accord ?