L’ENLEVEMENT DE L’EGLISE.

Reprenons nos deux textes d’or pour cette série d’articles sur l’eschatologie, un mot qui, je vous le rappelle, sert à désigner l’étude des derniers temps : Es 46.10 : J'annonce dès le commencement ce qui doit arriver, Et longtemps d'avance ce qui n'est pas encore accompli... Et 1 T 4.1 : Mais l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps... Dans les deux précédentes articles, nous avons examiné :

1) Les sept phases de l’Histoire de l’Eglise, telles qu’elles sont prophétisées dans les lettres aux sept églises des chapitres deux et trois de l’Apocalypse.

2) Les cinq signes préliminaires à l’enlèvement de l’Eglise, signes également annoncés d’avance dans la Bible, et qui concerne tout spécialement l’époque que nous vivons.

Je rappelle que ces signes n’indiquent en rien la date de l’enlèvement de l’Eglise, ils ne sont là que pour nous montrer que Jésus est à la porte, et qu’il revient bientôt. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à l’enlèvement de l’Eglise, et nous aborderons le sujet en répondant le plus simplement possible à cinq questions majeures :


1) Qu’est-ce que l’enlèvement de l’Eglise ?

Il s’agit de la première phase de la seconde venue de Jésus ! C’est la façon la plus simple et la plus directe de définir l’enlèvement de l’Eglise. Et si nous voulons être plus précis, nous pourrions ajouter que c’est l’intersection de deux évènements majeurs : la résurrection des chrétiens décédés et la transformation des chrétiens vivants, afin qu’ils rejoignent immédiatement Jésus dans les airs. Et lorsqu’ils auront rejoints Jésus dans les airs, le Seigneur les escortera dans le ciel, afin qu’ils vivent et règnent pour l’éternité avec lui. Voyons les textes qui le confirment. Jn 14.1-3 :

1 Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi.