LA GRANDEUR DU NOM DE DIEU

Ps 76.2 : Dieu est connu en Juda, Son nom est grand en Israël.

Nous avons entamé une étude sur les Noms de Dieu dans le but de mieux le connaître et de l’honorer comme il en est digne. Nous devrions pouvoir témoigner comme le psalmiste « Son nom est grand ! », mais pour cela, il faut connaître ses noms. Nous avons établi que les Noms de Dieu se divisent en deux catégories : les Noms fondamentaux et les Noms d’alliance. Ce sont ceux de la première catégorie qui retiennent notre attention en ce moment, et ils sont au nombre de trois. Nous avons déjà dit quelques mots sur le premier : ELOHIM qui souligne la souveraineté et la puissance absolue du créateur. Considérons les deux derniers dans cet article.

ADONAÏ


Le second nom de Dieu est ADONAÏ, et apparaît plus de 420 fois dans l’Ancien Testament. Comme ELOHIM, il n’est pas un nom propre, mais s’apparente plutôt à un titre. Il signifie « Seigneur » et exprime la soumission que l’homme doit avoir vis-à-vis de son créateur tout-puissant et souverain. Nous lisons dans Ge 18.1-3 :

1 L’Eternel lui apparut parmi les chênes de Mamré, comme il était assis à l’entrée de sa tente, pendant la chaleur du jour.

2 Il leva les yeux, et regarda : et voici, trois hommes étaient debout près de lui. Quand il les vit, il courut au–devant d'eux, depuis l'entrée de sa tente, et se prosterna en terre.

3 Et il dit : Seigneur (Adonaï), si j’ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe point, je te prie, loin de ton serviteur.