REVEILLONS LE MAÎTRE !

Lisons ce magnifique récit de Mc 4.35-41 :

35 Ce même jour, sur le soir, Jésus leur dit : Passons sur l’autre bord.

36 Après avoir renvoyé la foule, ils l’emmenèrent dans la barque où il se trouvait ; il y avait aussi d’autres barques avec lui.

37 Il s’éleva un grand tourbillon, et les flots se jetaient dans la barque, au point qu’elle se remplissait déjà.

38 Et lui, il dormait à la poupe sur le coussin. Ils le réveillèrent, et lui dirent : Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons ?

39 S’étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer : Silence ! tais-toi ! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme.

40 Puis il leur dit : Pourquoi avez-vous si peur ? Comment n’avez-vous point de foi ?

41 Ils furent saisis d’une grande frayeur, et ils se dirent les uns aux autres : Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la mer ?

J’attire votre attention sur l’expression qui est à l’origine du titre de cet article au v.38 : « ils le réveillèrent