CHOISIR LA BONNE PART

Nous allons lire un texte connu de beaucoup de croyants, et que j’affectionne particulièrement. Chaque fois que je le médite, le Seigneur m’enseigne de nouvelles vérités que je n’avais pas encore vues. J’espère qu’il en sera de même pour vous à la lecture de cet article. Lisons dans Lu 10.38-42 :

38 Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison.

39 Elle avait une sœur, nommée Marie, qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.

40 Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit : Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir ? Dis-lui donc de m’aider.

41 Le Seigneur lui répondit : Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses.

42 Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée.

Ce qui nous intéresse particulièrement c’est le v.42 où Jésus répond au reproche que lui adresse Marthe, en lui disant : « Marie a choisi la bonne part ». Pour bien saisir le sens exact de cette déclaration de Jésus, nous devons comprendre ce qui se passe dans ce passage.


Marthe reçoit Jésus et ses disciples dans sa maison. Elle s’applique à l’honorer en lui offrant l’hospitalité. Son souci de bien traiter Jésus et ses disciples, se manifeste par le fait qu’elle soit occupée à divers soins domestiques : préparer le repas, garder la maison propre et en ordre, servir à boire et à manger, etc. Sa sœur Marie, de son côté, ne participait pas aux soins domestiques, ma