DIEU EST LE DIEU DU « TOUT A COUP »

J’aime m’interroger sur « Comment est Dieu ? ». Pas vous ? Je m’intéresse sans cesse à la nature de Dieu. Je veux savoir qui il est réellement, ce qu’il aime, ce qu’il n’aime pas, comment il réagit, etc. Bien évidemment, c’est la Bible qui nous donne les informations les plus sûres concernant la nature et les actions de Dieu dans l’Histoire humaine. Il nous suffit d’ouvrir les pages de ce livre millénaire pour découvrir qui est notre Dieu. Dans cet article, j’aimerai vous parler d’un aspect de Dieu que beaucoup de croyants ignorent, mais qu’ils feraient bien de ne jamais oublier. Lisons pour cela un premier texte dans Es 47.10-11 :

10 Tu avais confiance dans ta méchanceté, Tu disais : Personne ne me voit ! Ta sagesse et ta science t’ont séduite. Et tu disais en ton cœur : Moi, et rien que moi !

11 Le malheur viendra sur toi, Sans que tu en voies l’aurore ; La calamité tombera sur toi, Sans que tu puisses la conjurer ; Et la ruine fondra sur toi tout à coup, à l’improviste.

Le chapitre 47 du livre d’Esaïe expose le jugement de Dieu sur Babylone, laquelle symbolise dans la Bible le monde et son système impie, rebelle à Dieu. Je vais faire court afin de rentrer dans le vif du sujet : dans ce chapitre, nous avons l’image du jugement de Dieu sur tous ceux qui rejettent Dieu de leur vie.


Le v10 dépeint bien la façon de vivre de l’homme loin de Dieu : il est prisonnier du mal (= méchanceté), il se croit à l’abri de toutes représailles de la part de Dieu en raison de ses capacités (= sagesse, science), et surtout il agit avec égoïsme, ne pensant qu’à ses intérêts (= moi et rien que moi). Je ne sais pas si vous en êtes conscients, mais nous avons ici une illustration incroyable du monde, et l’entrée dans l’année 2021 ne change rien à cette réalité.


Le v11 quant à lui, annonce la venue soudaine et inattendue du jugement de Dieu sous forme de malheur, de calamité et de ruine. Je n’exa