L’IMAGE DU DIEU QUE NUL NE VOIT

Col 1.15 : Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création.

J’aime particulièrement la traduction de ce verset dans la Bible du Semeur : Ce Fils, il est l’image du Dieu que nul ne voit, il est le Premier-né de toute création. C’est ce qui explique le titre de cet article. Cette notion met le Christianisme à part de tous les autres systèmes religieux de l’humanité.


Contrairement à Mahomet, le fondateur de l’Islam, ou Siddhârta Gautama, plus connu sous le nom de bouddha, le fondateur du Bouddhisme, Jésus-Christ, duquel se réclame le Christianisme, a annoncé sans aucune ambiguïté qu’il est Dieu. Cela ressort clairement des revendications suivantes que Jésus a faites à son sujet :

Je suis le pain vivant. (Jn 6.51)

Je suis la lumière du monde. (Jn 8.12)

Je suis la porte. (Jn 10.9)

Je suis le bon berger. (Jn 10.11)

Je suis la résurrection et la vie. (Jn 11. 25)

Je suis le chemin, la vérité, et la vie. (Jn 14.6)