top of page

LA DECISION QUI PEUT CHANGER VOTRE VIE !

2 Ti 4.13 : Quand tu viendras, apporte le manteau que j'ai laissé à Troas chez Carpus, et les livres, surtout les parchemins.


Ça y est, nous sommes en 2024 ! Je me suis demandé ce qui a changé, et je me suis répondu à moi-même de façon très cynique : « On a juste remplacé le chiffre 3 à la fin de 2023 par le chiffre 4 ». Je sais : ce n’est pas très intelligent de parler ainsi, mais au plus profond de moi, c’est ce que je pense réellement… Franchement, vous trouvez que quelque chose de significatif a changé entre 2023 et 2024 ? Les festivités du 31 décembre et les vœux que l’on s’échange (par tradition), peuvent donner l’impression que les choses vont être différentes. Certains pensent peut-être que les problèmes de 2023 sont restés en 2023, mais ce n’est pas vrai : ils nous ont suivi en 2024 ! Vous savez que j’ai raison, n'est-ce pas ?



Cependant, le passage d’une année à une autre peut être perçu comme un symbole fort. Personnellement, je le considère comme la possibilité de choisir un nouveau paradigme, d’aborder le quotidien sous un nouvel angle, avec une perspective renouvelée. Habituellement, on se fixe de nouveaux objectifs pour la nouvelle année même, s’il faut l’avouer, on ne les respecte pas toujours. Le grand ennemi du progrès personnel, on le sait, c’est la procrastination, cette fâcheuse tendance à remettre à plus tard ce qu’on devrait faire maintenant. C’est ainsi que la plupart de nos objectifs se concrétisent rarement, parce que la procrastination fête le réveillon du 31 décembre avec nous et nous accompagne dans la nouvelle année.


En vérité, nous nous faisons des promesses que nous ne tenons pas forcément. Mais je ne vous apprends rien, vous êtes au courant de la manière dont se passent les choses dans ce domaine. La seule exception peut-être à ce scenario répétitif d’année en année, c’est lorsque le besoin de changement est extrêmement urgent. Ça peut être le cas lorsque votre médecin vous informe que si vous ne changez pas d’habitude alimentaire immédiatement, vous vous dirigez tout droit et très vite vers l’infarctus. Vous prenez alors subitement conscience que vous devez incessamment stopper toute consommation de charcuterie après des années d’abus. La nouvelle année commence, et vous adoptez de nouvelles façons de vous nourrir afin de préserver votre santé.


Encore une fois, il s’agit de l’exemple d’un cas extrême, mais il a fallu cela pour vous faire réagir. En fin de compte, tout est une question de motivation. La perspective du danger pour votre santé vous a motivé à réagir. Cela me permet de faire une suggestion très simple : et si vous réfléchissiez à vos motivations pour prendre certaines décisions pour la nouvelle année qui commence ? Bien évidemment, je ne vais pas passer en revue tout ce que vous devriez changer dans votre façon de vivre, et cela pour au moins deux raisons. La première : je ne suis pas « vous », donc je ne sais pas de quoi vous avez besoin. La seconde : je n’ai aucune autorité pour vous dire quoi faire, vous êtes le seul responsable de votre vie. Mais si vous me demandiez un conseil pour améliorer votre vie spirituelle, alors j’ai bien un avis à vous soumettre :


C'est une nouvelle année, alors pourquoi ne pas lire un livre ?


C’est tout simple n’est-ce pas, et pourtant cette décision peut changer votre vie à un niveau que vous n’imaginez même pas ! Je vous mets au défi de commencer 2024 par la lecture d’un livre. Il est entendu que je pense à un livre en rapport avec votre foi, et non pas à un roman quelconque (je n’ai rien contre les romans, mais nous parlons ici de votre édification spirituelle). Imaginez que vous vous mettiez à lire un livre d’enseignement chrétien immédiatement, et que vous le terminiez fin février. Imaginez que cela vous a tellement fortifié spirituellement, que vous décidez de renouvellement l’opération pour les deux mois à venir. Vous terminez ainsi votre second livre à la fin d’avril. Ensuite, comme une sorte de réflexe, vous continuez sur la même lancée tout au long de l’année, tant et si bien que vous terminez 2024 en ayant lu six livres d’édification pour votre foi. Je peux vous certifier que votre vie spirituelle sera différente et bien plus riche à la fin de l’année…


Peut-être que la projection que je vous ai dépeinte est allée un peu trop loin pour vous ? Vous préférez sans doute vous contenter d’un premier livre, vous verrez ensuite pour les cinq autres. Je suis d’accord. Inutile de se précipiter. Il vaut mieux faire un premier pas, plutôt que de vouloir courir tout de suite. Mais revenons sur la lecture. Cette dernière semble être un art perdu de nos jours. Il est plus facile de s’occuper de toutes sortes de choses, que de prendre le temps de lire. Lorsque nous avons l’occasion de nous détendre, notre choix se porte davantage sur Internet ou les dernières séries de Netflix. Si nous voulons savoir quelque chose, nous faisons une recherche sur Google, et nous nous contentons d’un article de blog ou d'actualité. Dans ce cas, pourquoi s'embêter avec des livres ? Cependant, je crains que nous perdions beaucoup si nous ne lisons pas. Voici cinq raisons pour lesquelles la lecture de livres d’édification est utile aux chrétiens :


1) Lire des livres nous fait utiliser notre cerveau avec Dieu et pour Dieu


Commençons par un constat : la lecture de n’importe quel type de livre nous fait suivre une histoire ou une idée, en gardant différents concepts en tête au fur et à mesure que nous progressons. Comme nous ne lisons généralement pas un livre en une seule fois, revenir là où nous nous sommes arrêtés, nous oblige à nous souvenir de ce que nous avons lu précédemment. Ces choses sont vraies pour tous les livres, mais les meilleurs livres sont ceux qui remettent également en question notre réflexion et nous engagent avec des idées différentes de celles que nous entretenons habituellement.


L’apôtre Paul dit dans Ro 12.11 : Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d'esprit. Servez le Seigneur. Et si je vous disais que lire un livre d’édification pour votre foi, vous permet de mettre en pratique ce verset ? Vous n’y avez peut-être jamais pensé, mais c’est exactement ce que vous faite quand vous lisez pour nourrir votre âme. Lire vous donne l’occasion de surmonter la paresse. Lire est une façon de manifester du zèle (il en faut pour lire à notre époque). Lire vous rend fervents d’esprit à cause de ce que vous apprenez. Et finalement, lire fait que vous servez le Seigneur, parce que vous consacrer du temps à en savoir davantage sur lui. En fin de compte, quand vous lisez, vous utilisez votre cerveau avec Dieu et pour Dieu. Ne sous-estimez jamais cette pratique.


2) Lire des livres développe notre concentration, notre esprit d’analyse et notre pouvoir de réflexion


Ce n’est pas une coïncidence si les enseignants signalent que la capacité de concentration des enfants a considérablement diminué depuis que l’utilisation des écrans a nettement augmenté. Les réseaux sociaux et les vidéos YouTube peuvent nous submerger sans que cela ait le moindre impact durable et positif sur notre vie. Le fait de devoir suivre une argumentation soutenue et une explication des principes de vie spirituelle, renforce la concentration, l’esprit d’analyse et le pouvoir de réflexion, trois compétences nécessaires dans de nombreux autres domaines de la vie.


L’auteur du livre des Proverbes déclare : Mon fils, que ces enseignements ne s'éloignent pas de tes yeux, Garde la sagesse et la réflexion : Elles seront la vie de ton âme, Et l'ornement de ton cou. Alors tu marcheras avec assurance dans ton chemin, Et ton pied ne heurtera pas (3.21-23). Pour que les enseignements ne s'éloignent pas de nos yeux, nous devons établir le contact avec eux par la lecture. Et alors que nous nous appliquons à lire, nous accumulons la sagesse et la réflexion. Elles produiront à leur tour de l’assurance dans notre âme, car nous saurons comment agir dans les différentes situations de la vie, grâce à notre capacité de réflexion et d’analyse. Essayez, et vous verrez bien…


3) Lire des livres nous permet d'approfondir des sujets qui resteraient autrement superficiels


Oui, vous pouvez rechercher tout ce que vous voulez sur Google (ou n’importe quel autre moteur de recherche), mais il existe une limitation aux articles de blog et aux réponses courtes que vous obtenez de vos recherches en ligne. Certains sujets sont complexes et nécessitent une réflexion plus approfondie que les quelques lignes d’un article proposé par un blogueur. En fait, n’importe quel sujet peut être exploré plus en profondeur par la lecture d’un livre que par un article de blog ou une vidéo YouTube. Si nous voulons réfléchir attentivement à certains sujets et ne pas nous contenter de la périphérie, nous avons besoin du type d’engagement plus profond que seule la lecture d’un livre offre.


Quand la Bible dit dans Ac 17.11 : Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique ; ils reçurent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact, cela nous montre combien la lecture est un gage de sécurité pour celui ou celle qui veut en apprendre davantage sur les vérités de l’Evangile. Quand bien même les Béréens avaient entendu la prédication de Paul, ils tenaient à vérifier si ce qu’il disait correspondait bien à ce qui était écrit dans les textes sacrés. Alors ils se sont mis à lire en examinant attentivement les Écritures, ce qui leur a permis d’approfondir leur connaissance et leur compréhension de ce qu’avait enseigné l’apôtre. Aimeriez-vous atteindre la même profondeur de connaissance et de compréhension spirituelle ? Vous savez comment faire maintenant…



4) Lire des livres signifie que nous faisons un choix personnel et intentionnel concernant notre nourriture spirituelle


Savez-vous que faire défiler sans réfléchir YouTube, nous met à la merci de l’algorithme qui décide de ce que nous regardons. Au fil du temps, nous obtenons davantage de ce que nous aimons, parce que l’Intelligence Artificielle qui est derrière tout le processus connait nos préférences. C’est ainsi qu’Internet dicte ce que nous consommons mentalement, et ce n’est pas un choix conscient que nous faisons. Si c’est tout le contenu que nous consommons, nous permettons à des programmeurs que nous n’avons jamais rencontrés, et que nous ne connaissons absolument pas, de contrôler notre régime intellectuel et spirituel.


Par contre, choisir le livre que vous allez lire, signifie que vous avez décidé ce que vous allez consommer de façon intentionnelle. Il y a une déclaration de l’apôtre Paul qui m’a beaucoup interpellé ces dernières années. C’est ce qu’il dit dans 2 Ti 3.14 à son fils spirituel : Toi, demeure dans les choses que tu as apprises, et reconnues certaines, sachant de qui tu les as apprises. Nous apprenons que la source de l’enseignement chrétien que nous recevons est aussi importante que son contenu. Si nous devons veiller aux choses que nous apprenons après les avoir reconnues certaines, il est clair que nous devons aussi faire attention de qui nous les apprenons. Soyons vigilants quant au choix personnel et intentionnel de notre régime spirituel. Cette liberté nous rend encore plus responsables de ce que nous consommons pour notre âme.


5)  Lire des livres d’édification et d’enseignement chrétien, nous aide à mieux comprendre la Bible


La Bible est un livre. Je sais que ce n’est pas une idée révolutionnaire, mais c’est important de le rappeler ! Et quand je dis que c’est un livre, je devrais ajouter : qui n’a pas pour point de départ notre culture, notre langue et notre histoire. Si nous voulons lire la Bible et la comprendre, cela nécessitera de notre part certaines attitudes et compétences spécifiques pour saisir son message. Il faudra s’appliquer à comprendre les métaphores, les allégories, les symboles, les types, les paraboles et autres figures de rhétoriques sans lesquelles il est très difficile de déchiffrer les Ecritures. Si quelqu’un vous dit que la Bible est facile à comprendre, il ne sait pas de quoi il parle.


La Bible est un livre complexe. Vous ne pouvez pas la comprendre sans l’étudier. Et vous ne pouvez pas l’étudier en ayant juste une Bible, un cahier et un stylo, ou en vous asseyant au bord de la mer pour la lire. C’est une illusion. Vous avez besoin d’aide. Nous avons tous besoin d’aide. Que croyez-vous : quand j’ouvre la Bible, je comprends tout ce que je lis, au point de pouvoir l’enseigner tout de suite ? Oh non, absolument pas ! Je dois passer des heures et des jours à l’étudier. Si vous saviez les efforts et les outils que cela exigent ! Mais je connais un moyen très accessible de l’étudier, un moyen à la portée de chacun : lire des livres d’enseignement et d’édification ! Le chrétien qui ne lit pas, diminue sa capacité à tirer le meilleur parti de la Parole de Dieu.


J’ai une affection particulière pour ce passage du livre des Actes des Apôtre : Philippe accourut, et entendit l'Éthiopien qui lisait le prophète Ésaïe. Il lui dit : Comprends-tu ce que tu lis ? Il répondit : Comment le pourrais-je, si quelqu'un ne me guide ? Et il invita Philippe à monter et à s'asseoir avec lui (8.30-31). Savez-vous pourquoi je l’affectionne ? Eh bien parce qu’il nous montre que lorsqu’un croyant reconnait sont insuffisance face à la Parole de Dieu et qu’il cherche sincèrement à la comprendre, Dieu mettra quelqu’un sur son chemin pour l’aider. Savez-vous que cette aide peut venir d’un livre ? Je ne saurais dire le nombre de fois où les livres que j’ai lus m’ont permis de comprendre la Bible. C’est comme si j’avais fait asseoir un guide à mes côtés pour m’expliquer ce que je trouvais obscur.


J'ai besoin de lire des livres. Je n’en lis plus autant qu’avant, par faute de temps, mais je fais de mon mieux pour en lire quelques-uns chaque année. Je suis profondément reconnaissant pour les nombreux livres qui m’ont encouragé et façonné ma réflexion. Je suis surtout reconnaissant pour les nombreux livres qui ont éclairé de façon extraordinaire le sens des passages difficiles de la Bible. J’atteste que lire des livres d’enseignement chrétien a fait toute la différence dans ma vie et ma marche avec le Seigneur.


Dans notre texte d’introduction, Paul demande à Timothée de le rejoindre, et il ajoute : « Quand tu viendras, apporte…les livres ». Paul était-il un lecteur ? Certainement. Que lisait-il ? Probablement des commentaires rabbiniques de l’Ancien Testament qui l’aidaient dans sa réflexion personnelle. Tous les géants de la foi qui ont marqué l’histoire par leurs enseignements et leurs prédications, étaient des lecteurs assidus. Ils lisaient la Bible, bien sûr, mais ils lisaient également des livres qui éclairaient leur lecture de la Parole inspirée. Les prédicateurs qui ne lisent pas sont des prédicateurs ennuyeux. Personne ne devrait exercer le ministère pastoral ou de prédication s’il n’est pas un lecteur sérieux. Il ne suffit pas d’avoir suivi une formation biblique ou théologique il y a des années de cela : si le prédicateur ne lit pas de façon continuelle, sa pauvreté spirituelle s’entendra à chaque culte…


Ce début d’année est une période plus calme pour beaucoup. C’est peut-être le cas pour vous. Alors pourquoi ne pas lire un livre ? Commencez par quelque chose de simple. Choisissez un ouvrage chrétien qui couvre un sujet sur lequel vous avez toujours voulu en savoir plus. Vous serrez étonné des avantages que vous en retirerez. Faites quelque chose qui en vaut la peine : lisez un livre ! Savez-vous que mon premier livre est disponible ? Cliquez sur l’image ci-dessous et vous saurez comment vous le procurer. Savez-vous que nous offrons à nos étudiants en ligne une collection de livres sur différents sujets spirituels ? Rendez-vous sur la page de présentation de notre site pour en savoir davantage. Et si vous preniez aujourd’hui même la décision qui peut changer votre vie ?


A bientôt…


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page