RENCONTRE OU RELATION ?

Lisons un texte vraiment troublant dans Mt 7.21-23 :

21 Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

22 Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ?

23 Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.

Savez-vous combien il y a de chrétiens dans le monde en ce moment ? Il y a exactement 2 milliards et 18 millions de chrétiens, toutes églises confondues, ce qui correspond à un 1/3 de la population mondiale. Cela signifie que 2 milliards et 18 millions de personnes proclament, confessent, prient, et chantent régulièrement : Seigneur, Seigneur ! dans des multitudes d’églises répandues sur toute la surface de la terre ; et tous croient ou espèrent un jour aller au ciel.


Mais Jésus dit clairement au v.21 que ces 2 milliards et 18 millions de chrétiens n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, c’est-à-dire que certains découvriront avec stupeur que la gloire éternelle de Dieu leur sera refusée. Vous comprenez que les chiffres que je donne en sont valables qui si, au retour de Jésus, il y ait encore 2 milliards et 18 millions de chrétiens sur terre. Il peut y en avoir mois ou plus...Peu importe, ce qui compte c’est que tous n’entreront pas dans le royaume des cieux. C’est troublant n’est-ce pas ?


Pourquoi Jésus parle-t-il ainsi ? Je crois que l’intention du Seigneur, c’est de nous montrer qu’il ne suffit pas d’être un membre d’une église pour aller au ciel, mais qu’il faut faire, pour reprendre ses parole « la volonté de mon Père qui est dans les cieux ». En d’autres mots, sans l’obéissance à Dieu, le ciel restera fermé, même pour des chrétiens baptisés, qui lisent leur Bible et qui prient...