top of page

FAISONS DE 2024 UNE ANNEE DE SANCTIFICATION PAR LA PAROLE DE DIEU !

La nouvelle année est entamée, et les jours filent à grandes vitesses. Vous rendez-vous compte que nous sommes déjà à la fin du mois de janvier (au moment où paraît cet article) ? Les choses vont-elles dans le sens que vous aviez souhaitez, ou avez-vous du mal à appliquer les décisions que vous aviez prises à l’aube de 2024 ?  Il y aurait tellement de choses à dire sur les résolutions de la nouvelles années, mais j’aimerai vous interpeller sur un des projets – probablement le projet par excellence ! – que nous devons absolument veiller à réaliser : nous immerger dans la Parole de Dieu !


Image inspirante montrant un jeune couple assis côte à côte près d'un plan d'eau paisible, absorbé par la lecture d'un livre. L'homme et la femme semblent concentrés sur les pages devant eux, ce qui suggère un moment de partage et de réflexion. Le texte en surimpression 'FAISONS DE 2024 UNE ANNÉE DE SANCTIFICATION PAR LA PAROLE DE DIEU !' est écrit en majuscules avec un fond brun, donnant un message motivant de croissance spirituelle pour la nouvelle année. L'eau calme et la sérénité de la scène renforcent le thème de la paix et de la contemplation.

J'espère que nous avons tous l'intention de donner plus de place à la Parole de Dieu en 2024 ? C’est ma décision personnelle, car je sais que le secret de la vie chrétienne n’est pas de chanter des louanges. Si j’observe les croyants autour de moi, la plupart pensent qu’il faut s’immerger dans les chants de louange toute la journée, alors ils en écoutent sans cesse : dans leur voiture, dans leur bureau, dans leur chambre, dans leur jardin, dans leur cuisine, etc. D’ailleurs ils en savent plus sur les derniers succès musicaux chrétiens que sur le contenu de la Bible. Annoncez un concert avec un artiste chrétien connu, et vous attirez une foule, mais annoncez l’étude de l’épître aux Romains, quasiment personne ne viendra…


Beaucoup de chrétiens se mentent à eux-mêmes, mais ils ne le savent pas. Je vais dire une vérité qui risque d’en choquer certains, mais si vous croyez aimer Dieu tout en négligeant de lire et d’étudier votre Bible, cela signifie qu’en réalité vous n’aimez pas Dieu ! Dieu est invisible et intangible à nos sens physiques, cependant il communique avec nous par les Saintes Ecritures. Quand nous lisons et étudions notre Bible, que ce soit de façon individuelle ou dans une rencontre publique d’enseignement, nous passons du temps avec Dieu. Si on aime une personne, on apprécie de passer du temps avec elle, n’est-ce pas ? Mais si nous la négligeons, si nous la fuyons, n’ayant jamais le moindre temps à lui consacrer, nous prouvons que nous ne l’aimons pas vraiment.


C’est simple : si nous aimons réellement Dieu, nous cherchons à passer du temps avec lui dans sa Parole. Si nous négligeons cette Parole par laquelle il communique avec nous, nous montrons que nous ne l’aimons pas comme nous le prétendons et croyons. Et j’ajoute que chanter des louanges ne prouvera jamais que vous aimez Dieu ! C’est juste une indication que vous aimez chanter les louanges, mais cela ne certifie aucunement que vous aimez Dieu. Jésus a été clair dans Jean 14.23 : Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera ; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. Il ne dit pas : « Si quelqu’un m’aime, il chantera des louanges… » Non ! « Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole ».


Nous aimons Dieu selon ses critères à lui et non selon les nôtres. La louange est importante, mais elle ne remplacera jamais la place de la Parole de Dieu dans notre cœur. Je préfère mille fois étudier l’épître aux Romains avec un prédicateur qui se consacre à l’enseigner, que me rendre à un concert de louange avec le meilleur chanteur du moment. Pourquoi ? Parce que je préfère mille fois entendre Dieu me parler et sanctifier ma vie, que ressentir des frissons pour mon plaisir personnel… Le cœur du problème aujourd’hui, c’est que la louange est devenu un « veau en fonte » (Cf. Exode 32) : elle a remplacé Dieu dans l’affection et la dévotion de nombreux chrétiens. Trop de croyants aiment plus chanter des louanges que s’appliquer à connaître Dieu dans sa Parole.



S’il n’y a pas un retour sincère et humble vers les Saintes-Ecritures, le Christianisme actuel ne dépassera pas le niveau superficiel dans lequel il est embourbé en ce moment. Il est grand temps de prendre en compte ce que Dieu dit dans Esaïe 8.20 (Segond 21) : « Il faut revenir à la loi et au témoignage ! » Si l'on ne parle pas de cette manière, il n'y aura pas d'aurore pour ce peuple. Tout au long de l'histoire de l'Église, les chrétiens qui ont été solides dans la foi et profonds dans leur dévotion, ont systématiquement lu et étudier la Bible année après année. Qu’en est-il de nous ? Le début d’une nouvelle année est une excellente occasion de prendre un nouveau départ. C’est pourquoi nous devrions tous être encouragés à faire preuve de diligence et de discipline dans notre lecture et notre étude de la Bible.


Que notre intention soit de faire de 2024 une année de sanctification par la Parole de Dieu, en nous souvenant de cette prière que Jésus adresse à son Père dans Jean 17.17 : Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. Chanter des louanges de va pas nous sanctifier. Seule la Parole de Dieu, appliquée à notre vie par la présence active du Saint-Esprit, est capable d’accomplir cette œuvre de sanctification dans notre vie. La Parole va éclairer les zones sombres de notre âme, elle va nous révéler la personne de Christ, elle produira chez nous le désir de nous conformer à ce qu’il veut, elle brisera l’attrait et l’influence du monde sur notre esprit, elle nous transformera de façon progressive, mais certaine.


Nous n’avons pas besoin de plus de chants, de plus de musiciens, de plus de concerts, de plus de frissons, ou de plus d’évènements qui nous font nous sentir bien. Nous avons besoin de l’illumination que produit la Parole de Dieu sur les yeux de notre cœur afin que nous voyons la gloire de Christ, et que nous soyons transformés à son image (Cf. Ephésiens 1.18-19, 2 Corinthiens 3.18). Nous devrions d’abord considérer deux mauvaises motivations pour lire et étudier la Parole de Dieu. Premièrement, nous ne devons pas le faire simplement pour recueillir des informations. Il y a des millions de personnes non régénérées dans les églises, les facultés et les séminaires de théologie, qui ne connaissent pas Dieu et n’ont jamais été transformées le moins du monde par leurs études. Deuxièmement, nous ne devrions pas non plus le faire simplement comme une tâche supplémentaire que nous ajoutons sur notre liste d’activités quotidiennes. Des millions de croyants sont tombés dans ce piège, et ils n’en retirent aucun bénéfice spirituel. 


C’est pourquoi nous devons venir à la Bible, non pas comme si nous faisions quelque chose par devoir, en cochant la liste des choses à faire, mais comme des personnes avides que Dieu se révèle à elles et transforme leurs vies en profondeur. Le but de la lecture et de l’étude de la Bible c’est la sanctification, la transformation et la croissance en sainteté. La déclaration de Jésus dans Jean 17.17 est une merveilleuse demande que le Fils fait au Père. Il demande au Père de sanctifier tous les croyants par la vérité, et il assimile cette vérité à la Parole de Dieu. Il y a trois choses que nous devons faire lorsque nous examinons cette requête de notre Seigneur.


1)   Considérons le sens de la sanctification.


Au niveau le plus élémentaire, la sanctification est la mise à part et la consécration pour Dieu. Par exemple, le jour du sabbat dans l’Ancien Testament était mis à part comme appartenant exclusivement à Dieu (Cf. Exode 31.15). Certains individus étaient également mis à part pour le service de Dieu, comme nous le voyons dans Jérémie 1.5 où le Seigneur dit à son prophète : Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations. Le mot hébreu traduit par « consacré » signifie « être sanctifié » avec l'idée d'être mis à part et dédié. Jérémie a donc été mis à part pour servir Dieu en tant que prophète des nations avant même sa naissance.


Le sens de la sanctification montre clairement qu’il s’agit à la fois d’une réalité positionnelle et d’un processus progressif. On pourrait dire qu’une personne est sanctifiée une fois pour toute, c’est-à-dire qu’il y a eu un jour où elle a été mise à part pour Dieu, mais qu’en même temps elle est en train d’être sanctifiée, c’est-à-dire qu’au fur et à mesure elle grandit dans la sainteté. Dieu met des personnes à part pour son propre usage, et ces personnes croissent progressivement dans leur utilité pour Dieu, à mesure qu’elles apprennent à lui obéir. Elles extériorisent leur appartenance à Dieu par la foi qui s’exprime dans une obéissance motivée par l’amour. En étudiant la Bible, nous constatons que c’est ainsi que la sanctification est réellement décrite.


La sanctification n’est pas quelque chose de simplement extérieur, ni un simple changement dans notre comportement. Les gens qui ne sont pas mis à part pour Dieu – je parle bien sûr des incroyants, de ceux qui ne sont pas sauvés – Ces gens-là satisfont les convoitises de la chair et vivent selon leurs propres désirs égoïstes. Les croyants sont menacés par les mêmes désirs égoïstes, mais ils ne les laissent pas dominer leur vie, et ils combattent les convoitises impies. Cependant, la différence est que chez le croyant, de nouveaux désirs émergent et grandissent. Des désirs de plaire à Dieu, de faire sa volonté, de rechercher la gloire du Seigneur Jésus-Christ, de vivre pour le bien des autres et de magnifier le grâce de Dieu.


Bannière web pour le 'CYCLE ÉPHÉSIENS' avec le sous-titre 'UN PARCOURS DE THÉOLOGIE PRATIQUE'. La bannière montre une jeune femme aux cheveux bouclés et un jeune homme, tous deux concentrés et regardant vers le bas, suggérant qu'ils étudient ou réfléchissent. Ils se situent du côté droit de l'image, avec un espace clair et épuré sur la gauche où le texte en lettres capitales grises se détache sur un fond neutre. En haut à droite, un logo circulaire avec l'inscription 'CYCLE ÉPHÉSIENS' ajoute une touche de branding à l'image, indiquant qu'il s'agit d'une série ou d'un programme éducatif lié à la spiritualité ou à la religion chrétienne.

2) Comprenons le processus de sanctification.


La sanctification est l'œuvre gracieuse du Seigneur dans nos vies, car personne ne mérite d'être sanctifié par Dieu. Nous n’avons aucun droit sur Dieu qui nous permettrait de venir à lui et d’exiger qu’il ​​nous sanctifie. Que la sanctification soit une œuvre de Dieu est soulignée tout au long du Nouveau Testament. Pour être plus précis, la sanctification est attribuée aux trois Personnes de la Trinité. Nous lisons dans 1 Thessaloniciens 5.23 :  Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus Christ ! Cela montre que Dieu le Père s’occupe de notre sanctification.


La sanctification est également attribuée à Dieu le Fils, car il est écrit dans Éphésiens 5.25-26 : Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau. On ne peut pas se tromper dans l’interprétation de ce texte : Jésus sanctifie son Eglise par sa parole. Et enfin, l’apôtre Paul déclare dans 2 Thessaloniciens 2.13 : Pour nous, frères bien-aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâces à Dieu, parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l'Esprit et par la foi en la vérité. Comme le Père et le Fils, le Saint-Esprit participe activement à la sanctification des croyants. Cela montre donc que le Dieu trinitaire est à l’œuvre dans notre sanctification.


Cela ne veut pas dire que nous n’avons aucun rôle à jouer dans ce processus. Bien au contraire, l’Écriture regorge de commandements à obéir, à se purifier, à s’abstenir de l’iniquité, à fuir l’immoralité, à renoncer aux convoitises impies, à rechercher la justice et la piété. Nous sommes même exhortés à travailler à notre salut avec crainte et tremblement (Cf. Philippiens 2.12). Cela ne veut pas dire que nous obtenons notre salut comme récompense de nos bonnes œuvres, mais que nous devons mettre en œuvre le salut que nous avons reçu par grâce, en poursuivant activement notre sanctification. Cependant, nous devons toujours nous rappeler que même si nous travaillons plus et atteignons une sainteté qui surpasse celle des autres autour de nous, cela n’est dû qu’à la grâce et à la puissance de Dieu dans nos vies, et non à notre force, notre puissance ou nos propres efforts.


Mais comment Dieu nous sanctifie-t-il ? Comme je l’ai déjà souligné, la sanctification a deux aspects : le premier se produit lors de la conversion en tant qu’événement unique, le second est progressif et se poursuit tout au long de notre vie. Ces deux aspect de la sanctification sont le résultat de l’entrée de la vérité de la Parole de Dieu en nous. Dieu nous sanctifie initialement pour Jésus par la vérité de sa Parole. C’est ce que Jacques dit dans son épître : Il nous a engendrés selon sa volonté, par la parole de vérité, afin que nous soyons en quelque sorte les prémices de ses créatures (1.18). Cela est confirmé par l’apôtre Pierre lorsqu’il écrit : Vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu (1.23).  


Notre sanctification progressive se produit de la même manière que notre sanctification initiale : par la vérité de la Parole de Dieu que le Saint-Esprit utilise pour nous transformer. Outre Jean 17.17, l’une des déclarations les plus claires à cet effet se trouve dans Actes 20.32 où Paul, alors qu’il s’entretenait pour la dernière fois avec les anciens de l’église d’Éphèse, leur dit : Et maintenant je vous recommande à Dieu et à la parole de sa grâce, à celui qui peut édifier et donner l'héritage avec tous les sanctifiés. Paul était persuadé que les Éphésiens avaient tout ce dont ils avaient besoin dans la Parole de Dieu pour terminer leur course spirituelle.


Nous pouvons dire que certains des versets les plus appréciés sur ce sujet, se trouvent dans le Psaume 119, où nous recevons un merveilleux témoignage de la puissance de la Parole dans le processus de sanctification. Par exemple, au v.104, le Psalmiste dit : Par tes ordonnances je deviens intelligent, Aussi je hais toute voie de mensonge. Nous apprenons dans ce Psaume que la personne qui reçoit la Parole de Dieu avec foi, acquiert une compréhension de la vérité, du péché, de la sainteté, de la justice, de la sagesse et du salut. La Parole nous attire à elle en nous révélant la vérité, et l'Esprit œuvre dans nos cœurs pour qu’elle porte des fruits dans notre vie. Nous ne voulons pas les mensonges et les philosophies du monde, nous voulons la vérité divine.


3)   Appliquons le processus de sanctification.


Pour y parvenir, répondons à la question suivante : Quelle doit être notre attitude pour que la puissance de Dieu nous transforme par sa Parole ? Voici cinq principes que je vous invite à méditer :

Premièrement, chérissons la parole de Dieu. Si nous voulons être transformés par la parole de Dieu, nous devons l’aimer et nous en réjouir. N’est-il pas merveilleux que le Dieu éternel nous accorde une révélation aussi complète de Lui-même dans sa Parole ? Si nous en sommes conscients, alors les Saintes-Ecritures devraient faire l’objet de notre plus vive affection.


Deuxièmement, lisons la Parole de Dieu dans la prière. Pendant que nous lisons, nous devrions être dans un esprit de prière, demandant au Seigneur d’examiner nos cœurs, d’exposer nos péchés et de nous réconforter dans nos découragements et nos afflictions. La lecture de la Bible est un exercice spirituel avant tout, donc l’attitude de prière est nécessaire si nous voulons en retire le moindre bénéfice.


Troisièmement, lisons la parole avec foi. Que notre position soit une position de confiance quand nous parcourons les pages de la Bible. Les promesses de Dieu sont toutes nôtres en Jésus-Christ, afin que nous puissions croire, avoir confiance et nous reposer sur elles. Surveillons notre intention. Avons-nous l’intention de croire ce que Dieu nous dit, ou avons-nous décidé de ne rien croire ?


Quatrièmement, lisons la Parole humblement. Nous ne pouvons pas changer la Parole de Dieu pour lui faire dire ce que nous voulons, mais nous devons recevoir ce qu'elle dit indépendamment de nos propres idées préconçues. C’est une des attitudes les plus dures à adopter. Personnellement, chaque fois que j’aborde les Ecritures, je me dis que Dieu est beaucoup plus intelligent que moi, et c’est lui qui a raison. Cela met immédiatement les choses dans leurs justes perspectives.


Cinquièmement, lisons la parole avec le désir d’obéir. Nous ne venons pas à la parole simplement pour obtenir des informations, mais pour être transformés ! Cet objectif ne peut être atteint que si nous prenons position pour une obéissance totale. Nous devons lire la Parole avec comme disposition de cœur le désir de la mettre en pratique. Ce n’est pas un « extra », c’est le minimum…


Si nous lisons et étudions la Parole en gardant ces cinq principes à l’esprit, Dieu sera fidèle pour œuvrer en nous et nous sanctifier par sa Parole. Serons-nous fidèles à venir humblement et fidèlement à la Parole de Dieu chaque jour, avec un cœur qui désire la sainteté ? Je prie pour que ce soit le souhait de notre cœur alors que nous poursuivons cette nouvelle année. Tous ensemble, faisons de 2024 une année de sanctification par la parole de Dieu. Que le Seigneur vous bénisse !


A bientôt…


Image promotionnelle captivante pour un contenu spirituel avec le texte 'FAISONS DE 2024 UNE ANNÉE DE SANCTIFICATION PAR LA PAROLE DE DIEU !' en lettres jaunes vibrantes sur un fond texturé sombre. Au premier plan, un individu en costume noir tient ouvertement une Bible, avec son doigt pointant un verset, suggérant l'étude et la réflexion sur les écritures. En dessous, une bande jaune attire l'attention avec le message 'LA DÉCISION LA PLUS IMPORTANTE QUE VOUS DEVEZ PRENDRE AUJOURD'HUI...', incitant à l'action et à l'engagement personnel. Le bouton rouge 'ABONNEZ VOUS' avec une icône de cloche est bien visible en bas, encourageant l'inscription à un contenu de développement personnel ou religieux. Le logo de la LibraAccess Academy est également visible en haut à droite, ajoutant un sceau d'authenticité et d'appartenance institutionnelle

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page