PRENDRE L’HUMILITÉ AU SÉRIEUX

Dernière mise à jour : 7 mars

Aujourd’hui, et certainement pendant plusieurs semaines, je souhaite vous parler de l’humilité, en vous rappelant combien nous devons la prendre au sérieux. Un des versets majeurs sur le sujet se trouve dans Mt 23.12 : Quiconque s'élèvera sera abaissé, et quiconque s'abaissera sera élevé. Le verbe s’abaissera est la traduction du grec tapeinoo que l’on retrouve dans Mt 18.4 : C'est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux. D’ailleurs la Bible Juive Complète traduit ainsi Mt 23.12 : Car celui qui s’élève sera humilié, et celui qui s’humilie sera élevé. Que pouvons-nous apprendre de cette déclaration de Jésus ?

Dans ce court passage de l’Evangile, deux paires de verbes actifs et passifs sont mis en parallèle. Les verbes actifs désignent des actions que nous devons choisir d'accomplir. Cela signifie que si nous ne décidons pas de faire une certaine chose, elle ne se produira pas quand bien même nous connaissons la volonté parfaite de Dieu sur le sujet. Cette notion est tellement importante que j’y reviendrai souvent. Donc quand un verbe est actif, le résultat dépend de nous.


En revanche, quand un verbe est passif, le résultat ne dépend pas de nous. Cela veut dire que si nous décidons d’accomplir ce que préconise le verbe actif, le résultat décrit par le verbe passif se produira inévitablement, que nous le voulions ou non. Nous pourrions dire que le verbe actif souligne l'initiative humaine, tandis que le verbe passif souligne l'initiative divine. Examinons tout d'abord les verbes actifs.


Le verbe actif : s'humilier

Le point essentiel à comprendre ici, c'est que l'humilité est une question de choix personnel. La question est simple : Êtes-vous humble ? Si vous l'êtes, c'est parce que